dans Web & co

Les réseaux sociaux : la révolution !

Je découvre à peine cette vidéo (oui j’étais en vacances) et ne peux m’empêcher de la partager avec vous. Il s’agît d’une belle mise en avant de la puissance des réseaux sociaux.

  1. Comme pour les PPIblogs il y a trois ans (et oui, déjà); va te valoir quelques semaines pour me convaincre… mais.. cela peut valoir la peine ! 🙂
    On en discute autour d'un plateau de fruit de mer à Barcelona dans deux semaines ! 🙂

  2. Ouais, je renie pas leur intérêt dans certains cas (Facebook par exemple pour des freelances, des entreprises ou autre qui doivent se faire connaitre s'avère plus qu'utile, pour les particuliers je cherche encore à quoi ça sert à part faire connaitre au monde entier notre passion pour… les pommes? Au choix…).
    Ce serait une erreur de considérer que c'est juste un effet de mode, c'est une réelle puissance qui s'offre à nous, mais il faut voir ce qu'on en fait derrière : se vanter de dire que bientôt on ne cherchera plus l'information mais qu'elle viendra à nous grâce aux réseaux sociaux ça me laisse sceptique, ou comment être fiché mondialement (et après certains se plaindront du fichier Edwige du gouvernement, alors qu'avant de s'en servir les forces de l'ordre passent d'abord par Facebook…).
    Bref, c'est très puissant et pratique, à nous de savoir nous en servir correctement 🙂

  3. Je suis, dans l'ensemble, assez d'accord avec toi même si, l'utilisation des réseaux sociaux chez les non professionnels est devenu un loisir (comme lire une bd, chatter, etc.). Avant on allait boire un verre maintenant on se rejoint sur Facebook 🙂

    "se vanter de dire que bientôt on ne cherchera plus l'information mais qu'elle viendra à nous grâce aux réseaux sociaux ça me laisse sceptique"
    C'est pourtant déjà le cas, les utilisateurs se passent l'information entre eux sur les réseaux sociaux, twitter en est un bel exemple.

  4. D'accord je ne l'avais pas vu dans ce sens-là, par information je pensais plus aux données personnelles récoltées par les sites marchands par exemple (comme amazon) pour proposer des produits par rapport à notre historique de navigation sur leur site, et donc que l'information qui nous serait proposée serait fonction de toutes nos données stockées sur les réseaux sociaux (goûts, choix religieux/politique?, etc. ce qui doit représenter tout de même pas mal d'informations personnelles accessibles à tous). Je dois être un brin parano je m'en excuse, si les utilisateurs gardent un minimum le contrôle je suis rassuré 🙂

  5. Sur Facebook par exemple, en tant qu'annonceur il est possible de cibler les utilisateurs en fonction de leur appartenance à un groupe, fans de pages etc.
    Donc si tu es fan d'une page foot il y a de fortes chances qu'une pub pour FootAmat (site que je gère) s'affiche lors de ton surf sur Facebook 😉

    Ainsi ta façon de voir les réseaux sociaux n'est pas complétement fausse.

Commentaires clos.