Un projet passionnant qui grandit

Update décembre 2014 : J’ai quitté l’aventure Fysiki après un peu plus de 4 ans de service pour me lancer dans de nouvelles aventures.


Comme vous le savez, depuis maintenant deux ans je me suis lancé dans l’aventure Fysiki ! Travailler dans une start-up innovante c’est vraiment le pied, surtout quand cela permet d’allier deux passions : le sport et le web 🙂

Alors quoi de neuf sur Fysiki ?

Et bien tout d’abord, une toute nouvelle version du site qui vient signer la fin de l’ère beta. Cette « V1 » intègre (entre autre) :

Des statistiques qui gonflent qui gonflent

Le lancement en version beta a eu lieu fin septembre 2011, depuis cette date nos membres ont enregistré plus de 52 000 entraînements, posté 493536 encouragements, 92109 commentaires, posé plus 772 questions (pour 3843 réponses) et tout ça, alors que le site était encore en version bêta ! Le coeur de Fysiki que sont les programmes d’entraînements n’était pas encore disponible.

Des retours plus que positifs

Nos membres sont résolument heureux d’être sur le site, un aperçu de leur messages vous attend dans la partie presse du site à cette adresse : http://www.fysiki.com/press/

En parlant de presse, France 3 est venu nous rencontrer il y a quelque temps :

Fysiki est un projet très largement soutenu

  • Projet sélectionné pour le dispositif FRFI de 2012 (fond régional de financement de l’innovation) de la Région Alsace
  • Membre d’Agisport, fond de dotation sportif Alsacien
  • Membre du club des entrepreneurs de la CCI de Strasbourg
  • Lauréat ‘création développement’ du concours National d’aide à la création d’entreprises de technologies innovantes 2011
  • Lauréat Alsace entreprendre 2011
  • Lauréat du concours Yago Talents entrepreneurs 2011
  • Projet sélectionné par l’institut HEC Start-Up pour suivre le programme Challenge+ 2011
  • Lauréat du concours Défi jeune 2010 organisé par le ministère des sports
  • Lauréat ‘émergence’ du concours National d’aide à la création d’entreprises de technologies innovantes 2010
  • Incubation Semia juin 2010, incubateur d’entreprise innovantes en Alsace

Comme un air de mobilité

La suite de l’aventure Fysiki est là :

Le réseau social du Rugby !

Depuis quelques jours est en ligne un tout nouveau site dédié au Rugby : RugbyAmat.

Le portail RugbyAmat est un réseau social dédié au rugby, on y trouve des forums, des sites (et la possibilité de créer son propre site), des informations pratiques et actualités.

imageRugbyAmat c’est aussi la possibilité de discuter, échanger, créer des groupes, forums et partager des infos, des photos et vidéos avec tous les membres du site (RugbyAmat est en quelques sortes le Facebook du rugby).

Vous l’aurez compris, RugbyAmat est ce que l’on appel un réseau social de niche, le réseau social des rugbymen et fans de rugby. Les experts reconnaitront sans doute le CMS qui sert de base à RugbyAmat, il s’agît du jeune BuddyPress customisé pour mieux servir RugbyAmat.

Un réseau social de niche ?

Un réseau social de niche (également appelé réseau social vertical) est un réseau qui s’adresse à une communauté bien ciblée ayant un centre d’intérêt commun (dans le cas présent le rugby). L’avantage d’un tel réseau, face aux monstres que sont Facebook, MySpace & co, est que sa taille s’en retrouve limitée, du coup l’information y est plus accessible et, surtout, ultra ciblé (sur RugbyAmat par exemple on ne parle que de Rugby).

A l’heure ou j’écris ces quelques lignes le site est officiellement en ligne depuis une quinzaine de jours et compte déjà plus de 383 membres et 169 sites créés (pour un début c’est plutôt encourageant).

Vous trouvez l’initiative intéressante ? Vous aimez le rugby ? N’hésitez pas à en parler autours de vous 🙂


Expérimentations WordPressique

Depuis quelques jours je fais des tests avec WordPress sur mon blog perso (www.gillouzz.com). Plutôt sportif, je cherchais un moyen simple et pratique de garder une trace de mes différents entrainements afin de pouvoir suivre l’évolution de mes performances.

Jusque là j’utilisais une simple feuille de calcul dans mon tableur préféré.

Le suivi de mes séances correspond à un journal de bord, un blog d’une certaine manière, WordPress est par conséquent plutôt adapté (adaptable) à mes besoins. C’est donc ce que j’ai fait, de manière très modeste, j’ai ajouté quelques fonctions à mon thème WordPress pour suivre mes entrainements.

Je précise qu’il s’agît d’une interface de suivi d’entrainements et pas de programmation d’entrainements.

Pour l’instant, le système reste assez sommaire et se limite à l’affichage du détail de ma séance.

L’image ci-dessous vous présente une séance de la méthode Lafay :

image

Exemple d’une séance de course à pied :

image

Il manque encore pas mal de chose (ce fut le travail d’une soirée), mais si je rajoute des outils statistiques permettant de suivre l’évolution, les performances semaine par semaine ou mois pas mois le système deviendra vraiment intéressant (je ne rentrerai pas, sur ce blog, dans les détails des raisons qui font qu’un carnet d’entrainement est important pour le suivi du sportif).

J’aurai sans doute l’occasion de vous reparler de mes expérimentation WordPressique dans quelques semaines puisque j’ai bien l’intention de continuer le développement de mon carnet sportif.

Les sportifs, qu’en pensez-vous ? et les autres ? Votre avis m’intéresse !

PS : Oui, je sais il existe des sites très sympas pour cela au niveau de la course à pied notamment. Mais je suis quelqu’un de multisports qui, en plus, souhaite centraliser toutes ses informations sportives.

PPS : Maintenant pour gérer mes entraînement il y a le site préparation physique : Fysiki 🙂

La publicité pour une entreprise

Durant mon excellent stage pour la “préparation à l’installation”, nous avons attaqué un sujet assez intéressant : la publicité pour les entreprises. Notre formateur, pointu en matière de fiscalité des entreprises l’était peut être un peu moins en matière de pub. De nombreux moyen imaged’assurer la pub pour les entreprises ont été cité :

  • Prospectus
  • Message publicitaire sur les voitures
  • Réseautage
  • Annonces
  • et même le porte à porte (du grand n’importe quoi !)

Dans ces explications, notre formateur a complètement zappé Internet ! C’est fou quand même de conseiller aux entreprises d’aller faire du porte à porte et ne pas parler d’Internet, non ? Je me permet de préciser qu’il n’y avait pas de vendeur de tapis dans l’assemblée, certainement l’un des rare métier ou le porte à porte est encore d’usage… Je dois tout de même remercié notre prof car, grâce à lui, j’ai eu l’occasion d’intervenir et, par la suite, distribuer un pack de cartes de visites 🙂